Chine : de nombreuses applications de jeux d’argent ont été supprimées sur l’App Store d’Apple

0
17
App Store

Le groupe américain Apple est au cœur d’une campagne de presse en Chine. En effet, l’entreprise a décidé de supprimer des milliers d’applications dans sa boutique de logiciels en ligne afin de respecter la loi chinoise concernant les jeux d’argent.

Une vague de suppression sans précédent

Dimanche 19 août, Apple s’est exprimé sur cette décision en confirmant que les applications de jeux d’argent ne sont nullement pas autorisées sur la version chinoise de l’App Store. Il faut dire que le secteur est encore très réglementé sur le territoire dans le but de protéger les consommateurs et lutter contre l’addiction et les pratiques illégales. Dans un communiqué, la société Apple a affirmé que son équipe a déjà retiré plusieurs applications et des comptes de développeurs qui proposaient la distribution d’Appli de jeu non conforme à la législation en vigueur sur l’App Store. À savoir que la majeure partie des applications de jeu sont soumises par des éditeurs individuels touchant essentiellement des apps de jeu d’argent réel et des simulateurs de jeu. Cette dernière ajoute qu’ils continuent leurs efforts en vue de trouver les applis frauduleuses et empêcher ces agissements. Au moins 25 000 apps jugées illégales et interdites ont été supprimées de l’App Store chinois. Un chiffre qui représente près de 2 % des 1,8 million d’applications disponibles sur la boutique en ligne. D’après les professionnels du marché, cette affaire relève une guerre commerciale entre les États-Unis et Pékin suite à l’annonce des nouveaux tarifs douaniers. Une campagne de presse qui se déroule sous haute tension puisque la Chine reste le principal partenaire d’Apple. D’ailleurs, la marque californienne en tire au moins un cinquième de son chiffre d’affaires que rapporte le Wall Street Journal. De plus, c’est en Chine que l’entreprise fabrique la plupart de ses produits d’où la nécessité de maintenir une parfaite cohésion. Néanmoins, les taxes de douane pourraient entraîner des conséquences importantes sur l’avenir de la pomme.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple supprime des applications de son magasin d’Appli en ligne. L’an dernier, celui-ci avait effacé de sa boutique, une centaine de logiciels de réseaux privés virtuels visant à réaliser des activités non réglementées punies par la loi chinoise. Ces plateformes représentent un outil pratique et abordable permettant d’effectuer quelques actions comme contourner la censure du Web chinois ou autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here