Les casinos suisses veulent se lancer dans la loterie et les paris sportifs

0
29
Suisse

Depuis 2007, les casinos suisses enchaînent les pertes. Le rapport annuel des établissements pour l’année 2015 n’a pas montré d’amélioration. Seuls quelques casinos ont enregistré une faible hausse dans leur chiffre d’affaires. Si aujourd’hui ces casinos sont dans le rouge, c’est dû à de nombreux événements qui se sont enchaînés. Pour y remédier, la solution avancée par ces derniers est d’avoir la possibilité de se lancer dans les paris sportifs et la loterie.

Seuls quelques casinos ont pu avoir un chiffre positif selon le rapport de la Fédération suisse des casinos. C’est le cas par exemple du casino Swiss Casinos Zürich et du casino Barrière de Montreux et de 6 autres établissements. Mais le pays compte 21 casinos et d’après le rapport une chute des revenus de l’ordre de 4.1% a été relevée. Cela fait donc huit années de suite que ces casinos suisses ont vu leur revenu à la baisse. Le dernier pic sur les chiffres d’affaires a été atteint en 2007, et par rapport à cette année, ils ont baissé d’un tiers. De nombreux facteurs ont causé cette tendance baissière des casinos suisses. Il y a notamment la crise financière mondiale, mais pas seulement.

La faiblesse de l’euro a également contribué à cette diminution. De même, le nombre de joueurs transfrontaliers comme ceux venant de l’Italie ont également diminué. Il faut en effet souligner que la Suisse doit faire à la concurrence des autres pays. À part ces trois raisons, la prolifération des clubs de jeux illégaux a aussi fait obstacle à la croissance des revenus. Les jeux d’argent en ligne connaissent également un développement important. Les joueurs délaissent ainsi les casinos en dur au profit de ces opérateurs en ligne.

La Fédération suisse des casinos demande une intervention du gouvernement

Pour la Fédération suisse des casinos, il est plus qu’urgent que le gouvernement intervienne en prenant certaines mesures. Elle exige en outre que le gouvernement accélère la révision des lois sur le jeu. Effectivement, depuis le mois d’octobre 2015, le gouvernement suisse a proposé une loi pour que les casinos puissent proposer des offres de jeux en ligne, à savoir pour les jeux de table et les machines à sous. Cependant, ces changements ne seront pas effectifs pour bientôt.

Pour cette raison, la fédération a demandé à ce que les opérateurs en ligne internationaux soient bloqués grâce à leur IP afin que le marché local n’en souffre plus. Outre cette demande, elle souhaite aussi que les casinos obtiennent l’autorisation nécessaire pour proposer des offres de paris sportifs et de loterie. La Fédération suisse des casinos a également pointé du doigt la décision du gouvernement d’autoriser les tournois de poker à faible buy-in hors des casinos.

Elle considère que c’est une attaque qui vise à détruire le seul monopole que les casinos détiennent actuellement. La présence des opérateurs en ligne qui se sont accaparé le marché sans avoir aucune autorisation a aussi été l’objet de fortes critiques. C’est le cas par exemple de Bwin.party. La Fédération espère ainsi que ces demandes seront prises en compte et que le gouvernement interviendra en urgence, au risque de voir une année de plus dans la baisse pour les casinos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here