Les casinos de Singapour aussi touchés par la crise en 2015

0
44
Singapour

Les casinos de Singapour ont connu une baisse importante de ses chiffres en 2015. C’est ce que montre son dernier rapport. Aujourd’hui Macau n’est plus le seul à être touché par les nouvelles réglementations chinoises. Les jeux d’argent n’ont plus l’importance qu’ils avaient dans le passé dans ce pays. Les plus grands établissements ont été considérablement affectés par cette crise. Les chiffres n’ont pas été très encourageants.

Les plus grands établissements affectés

Singapour a été une des destinations les plus prisées par les joueurs, assez importante pour rivaliser avec la ville des jeux : Las Vegas. Mais aujourd’hui, le pays a de plus en plus de mal dans ses activités, à l’identique de la situation que vit Macau. Il faut dire que ses chiffres de jeux se basent sur deux établissements : le Resort World et le Marina Bay. Les deux génèrent des milliards chaque année. Ses chiffres sont nettement plus importants que ceux des casinos d’Atlantic City. Mais l’année dernière, la situation a connu une vraie tournure.

Le Resorts World a eu une vraie déficience dans ses chiffres. Il a encaissé en total 143,5 $ millions pour 2015. La baisse est énorme en comparaison avec les résultats des années précédentes. Le casino appartient au groupe Genting. À cause de cette dégringolade, le groupe a dû revoir sa stratégie et réaffecter certains de ces employés surtout ceux qui travaillaient dans le secteur des joueurs VIP. Ils ont été transférés chez les simples joueurs. Le casino de Sheldon Adelson, par contre, est dans une situation moins dramatique. Par rapport au Resort World, il n’a enregistré qu’une baisse de 10 %. Les chiffres sont en nettes améliorations en comparaison avec ceux de 2014.

Une autre stratégie pour y faire face

Les casinos doivent faire face à cette situation et trouver une stratégie pour que les profits remontent à nouveau. Le pire est celui du groupe Genting qui affiche une baisse de 70 %, ce qui est réellement catastrophique. Une solution est indispensable, car l’urgence est là. Outre le fait d’avoir réaffecté ses employés dans le high-roller, le casino a aussi entrepris d’autres changements. Aujourd’hui il a pris un autre chemin pour attirer de nouveaux clients.

Il a choisi de miser sur la restauration. Pour cela il n’a pas hésité à recruter des chefs étoilés, les plus connus comme ceux qui sont étoilés de Michelin. La disposition prise par les autorités chinoises se ressent de plus en plus. Aujourd’hui, la Chine veut éviter que ces ressortissants n’aillent dépenser dans les autres pays. Pour cela, il pourrait bientôt interdire des destinations comme le Singapour, les Philippines ou al Corée du Sud. Même si cette disposition n’a pas encore été prise, l’hésitation des joueurs commence déjà à se faire ressentir. Macau n’est plus la seule victime et depuis 2014, la situation est de plus en plus alarmante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here