Les casinos d’Atlantic City ont affiché une progression de 1,5 % en 2016

0
25
Atlantic City

Le chiffre d’affaires total des casinos d’Atlantic City s’est élevé à 2,6 milliards de dollars en 2016, soit une progression de 1,5 % par rapport à 2015. C’est la première hausse annuelle enregistrée depuis 2006 chez les casinos de cette ville.

Surtout grâce aux jeux en ligne

Les casinos d’Atlantic City ont encore vécu difficilement l’année 2016. La ville doit surtout cette progression de 1,5 % aux casinos en ligne.

En effet, les jeux en ligne ont été très florissants, avec 32,1 % de hausse par rapport à 2015, pour un total de 196,7 millions de dollars de chiffre d’affaires. Sans les jeux en ligne, les activités des casinos d’Atlantic City auraient encore régressé de 0,3 %.

Collaboration des opérateurs terrestres et en ligne

Dans l’Etat de New Jersey, la légalisation du marché des jeux en ligne a eu lieu en 2013, mais soumise à des conditions. Comme au Belgique, un établissement de jeux en ligne n’obtient de licence officielle au New Jersey que lorsqu’il collabore avec un casino terrestre. Une disposition qui a donc permis aux opérateurs terrestres d’Atlantic City d’accroître leurs revenus malgré l’année mouvementée qu’a encore été 2016. Notons qu’un casino terrestre a encore fermé définitivement ses portes l’année dernière.

Cette association des casinos terrestres et en ligne semble fructueuse pour l’Etat de New Jersey. Voici maintenant trois ans que l’activité en ligne est régulée, et les joueurs ainsi que les mises enregistrées par l’Etat sont de plus en plus croissants. Les résidents de l’Etat sont de plus en plus nombreux à s’inscrire sur les divers sites de jeux en ligne officiels.

Un casino de fermé, avantage pour les 7 autres

Comme il est déjà mentionné plus haut, un casino s’est fermé définitivement en octobre 2016. Il s’agit du Trump Taj Mahal, qui figure parmi les casinos les plus faibles d’Atlantic City.

Pourtant il s’est doté d’un nouveau propriétaire, le milliardaire Carl Icahn, qui a tout essayé pour donner un nouveau souffle à ce casino. En vain. Malgré le financement de près de 100 millions de dollars qui a été apporté, le casino est encore loin d’émerger du trou dans lequel il s’est engouffré. La longue grève qui a marqué l’histoire d’Atlantic City a notamment empiré la situation. Carl Icahn a donc renoncé.

Avec le Trump Taj Mahal, Atlantic City compte jusqu’à maintenant 5 casinos fermés. Des fermetures qui se présentent comme un avantage chez les 7 autres casinos terrestres de la ville. En effet, ceux-ci deviennent donc moins nombreux pour se partager le marché des jeux.

Légère progression qui exige encore plus d’effort

En général, les casinos d’Atlantic City sont encore dans une situation difficile. Le Borgata Casino est le seul qui se distingue par la croissance de ses activités, ce en dehors des 10,1 millions de dollars que Phil Ivey va lui rembourser.

Toutefois, le chiffre d’affaires a un peu augmenté en 2016. Et des machines à sous skill-based (« basées sur les compétences/la technique ») vont être installées petit à petit. Ce qui permettrait aux casinos d’Atlantic City de poursuivre leur élan vers le succès, bien qu’ils ne soient pas encore près d’atteindre les résultats de 2006 (5,2 milliards de dollars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here