Caesars Entertainment envisage toujours de mettre en vente un de ses casinos du Strip de Las Vegas

0
9
Caesars Entertainment

La vente de l’un des casinos de Caesars Entertainment implantés à Las Vegas est toujours d’actualité malgré un retard cumulé à cause de la crise sanitaire. Le nouveau dirigeant du groupe, Thomas Reeg, a affirmé que le processus a été reporté, mais en cours de finalisation en attendant la stabilité de la situation actuelle.

Une démarche qui dure depuis six mois

Le projet de vente de l’un des complexes de Caesars Entertainment a été amorcé bien avant la pandémie mondiale de Covid-19. Lors de cette période, la compagnie avait annoncé son intention de vendre l’établissement situé sur le Strip de Las Vegas suivant sa fusion avec Eldorado Resorts. Tout au long d’une conférence téléphonique dévoilant les résultats trimestriels de l’entreprise le jeudi 6 août dernier, Thomas Reeg, a réitéré cette vente en ajoutant que la transaction prendrait du temps. Au lieu des 12 mois prévus, le responsable déclare que le processus devrait se prolonger jusqu’à 18 mois compte tenu de la perturbation de l’activité.

La fusion entre Caesars Entertainment et Eldorado Resorts s’est finalisée le 20 juillet dernier après l’obtention de l’approbation de divers organismes étatiques tels que le Federal Trade Commission et les régulateurs du Nevada ainsi que du New Jersey. Il faut dire que ce projet a été lancé durant le mois de mai 2019 en attendant la décision de Caesars Entertainement. Grâce à cette alliance, le poste du PDG du groupe revient à Thomas Reeg qui occupait la même fonction chez Eldorado Resorts.

Comme la majeure partie des exploitants de casino, le groupe Caesars Entertainment a subi des pertes conséquentes causées par la fermeture de ses établissements. Au second trimestre 2020, le déficit s’élève à 100 millions de dollars avec l’arrêt de toutes les activités entre la mi-mars et le mois de juin. Dans l’État du Nevada, la crise sanitaire a eu des impacts négatifs sur la vie économique et sociale du territoire. Avec les pertes d’emploi et le manque de fréquentation, la plupart des casinos peinent à remonter la pente. En tout, l’opérateur Caesars Entertainment exploite 54 casinos aux États-Unis et tous restent à nouveau opérationnels sauf ses trois complexes implantés à Las Vegas, dont Cromwell, Planet Hollywood et Rio. En dépit de la baisse d’affluence, le PDG Thomas Reeg espère que le marché se relèvera très vite et compensera les pertes enregistrées durant cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here