Caesars Entertainment accusé de blanchiment d’argent

0
36
Caesars Entertainment

Le groupe Caesars Entertainment vient d’être accusé de blanchiment d’argent. Ila dû payer une amende de 20 $ millions. C’est aussi la fin d’une affaire qui a été engagée par le département de la Justice des États-Unis et du FinCen ou Financial Crimes Enforcement Network.

C’est après plusieurs pressions exercées par le FinCen que le groupe Caesars Entertainment a décidé de payer les 20$ millions. En effet, c’est le groupe qui a fixé cette somme. Il a estimé en outre estimé qu’il s’en soit bien sortie car la facture aurait bien été plus salée. Depuis plusieurs semaines le FinCen a demandé au groupe de clôturer cette affaire qui remonte à octobre 2013. A cette époque, le géant des casinos a été avisé qu’une enquête a été menée au sein du groupe concernant un blanchiment d’argent.
Il faut noter que le FinCen s’occupe d’analyser les transactions qui s’effectuent au sein des entreprises, mais également au niveau des particuliers. Il réalise des contrôles sur les opérations financières. Lorsqu’il estime qu’une sanction est nécessaire, celle-ci est appliquée. Cependant et malheureusement, en comparaison des transactions frauduleuses et des bénéfices de ces grandes sociétés les amendes sont souvent dérisoires.

20$ millions, une goutte d’eau pour Caesars Entertainment

Si l’on a affirmé plus haut que le groupe s’en est bien sorti c’est que 20$ millions est une somme dérisoire pour celui-ci. Pour le comprendre, il faut aller voir vers son chiffre d’affaires. Effectivement, Caesars Entertainment empoche en moyenne entre 8 à 9 $ milliards chaque année. Toutefois, dernièrement le groupe Caesars a déclaré la faillite, car des investisseurs ont voulu se retirer. Ces derniers se sont inquiétés en voyant la taille de la dette du groupe. Ils ont eu une crainte par rapport à la possibilité que Caesars Entertainment ne puisse pas les rembourser.

Le groupe peut s’estimer heureux toutefois, car le FinCen peut parfois frapper fort. C’est le cas dernièrement de l’amende qu’elle a attribué au casino Tinian Dynasty dans les îles Mariannes. Le casino a été accusé de ne pas avoir engagé les efforts nécessaires pour respecter les règles liées au blanchiment d’argent. Il a dû payer 75 $ millions. De même, le Las Vegas Sands a payé à l’organisme de contrôle une amende de 47$ millions en août 2013 pour la même accusation : le blanchiment d’argent. le groupe Caesars Entertainment peut donc s’estimer heureux, car il s’en est bien sorti si l’on compare les 20$ millions à ces deux amendes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here