Braquage du Casino Dorado de San José au Costa Rica

0
8
Costa Rica

Au Costa Rica, le casino Dorado de San José a été braqué par des individus non identifiés dans la nuit du 5 avril dernier. Les malfaiteurs ont éliminé le gardien du casino qui se trouvait à l’extérieur, avant de s’enfuir avec 24 500 dollars en cash. Une enquête a été ouverte, et la police pense que ce fut l’œuvre d’une organisation criminelle bien préparée.

1 mort et plus de 20 000 dollars dérobés

Le 5 avril dernier, le Dorado Casino de San José (capitale du Costa Rica) a été l’objet d’un braquage digne des films d’Hollywood. Il était précisément 3h du matin, lorsque 9 individus armés et masqués se sont infiltrés dans l’établissement de San José, avant de menacer le patron de l’établissement, ainsi que ses employés. Le gardien (nommé Edgar Martin Castro Naranjo et âgé de 52 ans) qui était à l’extérieur pendant le forfait était en train de faire sa ronde à vélo quand tout à coup, il remarqua que des choses inhabituelles étaient en cours au sein de l’établissement. Il se précipite vaillamment vers l’origine des bruits pour voir ce qui se passait dans le bâtiment.

Mais malheureusement, en possession d’une arme modeste, le gardien ne pouvait rien faire devant les armes à feu des braqueurs. Dans les faits, l’un des braqueurs, qui surveillait la porte n’hésita pas à tirer 3 à 4 balles dans le haut du corps d’Edgar le gardien. Ces impacts de balles ont créé des blessures tellement graves que le gardien du casino rendit l’âme avant l’arrivée des urgences. Quelques minutes plus tard, les malfaiteurs ont emporté avec eux 8 000 000 de colonnes Costa ricaines (soit environ 13 000 dollars) et 11 500 dollars.

Une organisation criminelle à la manœuvre d’après la police du Costa Rica

Venue bien après les faits, la police du Costa ricaine a ouvert une enquête sur ce braquage. D’après monsieur Marco Carrion, chef de la cellule des homicides de la police du Costa Rica, cette attaque est probablement le fruit d’une organisation criminelle bien structurée. En effet, il relève que cette attaque est une action bien planifiée et bien exécutée avec précision. À sa charge, il interpelle le fait que les braqueurs aient utilisé deux véhicules, et que le braquage fut exécuté avec méthode sans rien laisser au hasard. La police pense que les criminels du 5 avril étaient plus de 6, et que chacun d’eux avait une tâche bien précise à effectuer. La police aurait aussi réussi à identifier un véhicule bleu et un véhicule argenté comme étant les deux véhicules utilisés par les malfaiteurs.

Toutefois, malgré que des informations significatives n’aient pas encore été trouvées jusque-là, les caméras de l’établissement laissent encore beaucoup d’espoir pour la suite de l’enquête. Il ne reste plus qu’à espérer que ces malfrats paieront ne serait-ce pour ce gardien, à qui ils ont arraché la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here