BETFAIR réduit fortement ses coûts

0
786
Betfair

La société de jeux en ligne BETFAIR se dit profondément contrainte de réduire ses coûts en terme de marketing et de communication. La société a décidé de se concentrer uniquement sur le nombre de parieurs en ligne déjà inscrits sur le site, en pariant ainsi sur leurs nombres de leurs paris journaliers.

En effet, Betfair a été contraint de défendre une stratégie différente après le rejet d’un éventuel rachat des parts par la société CVC Capital Partners en mai dernier.
Les revenus ont chut1é de plus de 13% au cours de ces derniers trois mois à la fin de juillet, ce qui reflète une décision de se retirer dans certains pays. Tout comme la Grèce, l’Allemagne, Chypre et l’Espagne, BETFAIR ne sera donc plus présent dans ses pays où les risques réglementaires ou obstacles fiscaux sont aujourd’hui beaucoup trop élevés.
L’absence de revenus trop bas sur les paris dans les grands tournois internationaux de football a poussé également BETFAIR à faire ce choix décisif.

Toutefois, une rentabilité a été aperçu dans les paris sportifs où les gens aiment parier de façon simple et direct. Les casinos, la roulette anglaise ou le blackjack ont diminué.

Ce sont donc les paris les plus décisifs et généraux dans les paris sportifs qui rencontrent aujourd’hui un franc succès. Ceci a augmenté de 16% passant à 24,9 millions de livres sterling de chiffre d’affaires au cours de ce troisième trimestre. Aidée par un programme de réduction des coûts, la société s’est vue à embaucher près de 500 emplois en 2013.

« Les performances de BETFAIR sur le premier trimestre nous laissent dans le positif pour terminer l’année […] » a déclaré le directeur exécutif Breon Corcoran.

Lancés en 2000, les joueurs pouvaient parier les uns contre les autres, la société propose désormais des paris avec des côtes fixes traditionnelles sur les événements sportifs. La société pense se concentrer à présent vers un large public tout en se basant sur un produit simple et clair.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here