Une belle année peut-être pour les bookmakers français

0
53
Arjel

Les sites de paris sportifs sont actuellement en période de grande hausse. C’est ce qui ressort les chiffres d’affaires qui ont connu une grande hausse.

Dans les mois à venir, une augmentation est encore prévue surtout avec l’Euro et les Jeux olympiques de Rio. Ces opérateurs espèrent atteindre le pic de 2010. Cette année-là, sur les 516 millions d’euros qui ont été misés, le profit des sites de paris en ligne a atteint les 15 %. Cette année promet donc d’être très intéressante.

Les signaux sont tous au vert

Pour les opérateurs de paris sportifs en ligne, cette année générera surement de gros bénéfices. Tous les signes vont vers cette tendance. Durant le premier trimestre de 2016, le chiffre d’affaires de ces sites a connu une montée de 30 %. C’est un nouveau pic qui a été atteint. Mais cela fait déjà quelques années que ces hausses se confirment. Les sites de paris sportifs en ligne qui sont sous la régulation de l’ARJEL ont constaté que les joueurs misent de plus en plus. Un rebondissement de 47 % a été constaté dans les chiffres.

L’Arjel a notamment communiqué dans ses rapports qui ont été publiés qu’au début du mois de mai il y a eu 740 000 joueurs qui sont passés par ces sites. Chaque semaine, sur un site 272 000 personnes s’y connectent au minimum une fois. Ces nombres permettent d’aboutir à une hausse. Tous les sports sont concernés sauf les paris hippiques jusqu’ici qui voient ses chiffres baissés de 7 % durant le premier trimestre de 2016 en comparaison avec celui de 2015.

Grand espoir placé dans le Football

Jusqu’ici le football est le sport par excellence des parieurs. En effet, il occupe une très grande part des mises qui sont perçues. Il représente un pourcentage de 58 % soit l’équivalent de 296,7 € millions. Les autres sports viennent derrière. Celui qui suit le football est le tennis avec 18 % et puis le basketball avec 13%.

Certains sports comme le hockey et le rugby ont connu une petite augmentation. Les parieurs ont aussi leur préférence en ce qui concerne les tournois. La ligue 1 tient une place importante avec un chiffre de 53 millions d’euros. Vient ensuite le célèbre tournoi de basketball la NBA. Les mises se chiffrent de ce côté à 42 € millions pour les trois derniers mois. C’est un secteur qui est en forte progression.

Malgré la célébrité de certains tournois comme la Liga espagnole, la ligue des champions, ou le Coupe des Nations du Rugby à XV, les paris sont encore loin derrière. La croissance la plus significative a été celle de février qui a atteint les 54 %. En mars, l’ARJEL a notamment pu observer un montant de mises maximales en un mois s’élevant à 43,2 millions d’euros. Par conséquent, les bonus des joueurs ont aussi connu une modification. Il faut noter que le marché français compte actuellement plus de 15 opérateurs en ligne. Avec l’arrivée de l’Euro 2016 la situation sera encore profitable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here