Atlantic City en difficulté, déception du groupe Hard Rock International

0
5
Atlantic City

Depuis la crise de 2008, les casinos de l’État du New Jersey peinent à remonter la pente et c’est également le cas d’Atlantic City. Une situation qui préoccupe surtout la firme Hard Rock International qui prévoit de construire son casino dans la ville. Ce dernier a déjà investi près de 500 millions de dollars pour les travaux.

Grosse désillusion

Hard Rock International, connu dans le milieu du divertissement, espérait se démarquer en érigeant son propre établissement de jeu dans la capitale d’Atlantic City. La ville a subi de nombreux problèmes financiers au fil des années et le temps n’a apparemment arrangé les choses. Suite à cela, plusieurs casinos ont été obligés de fermer leurs portes. Avec moins de concurrence, l’entreprise Hard Rock a décidé de profiter de l’aubaine afin de se faire une nouvelle place sur le marché. De ce fait, celui-ci finalise le rachat de l’ancien Trump Taj Mahal, déjà en liquidation judiciaire, pour le rénover complètement. Le coût de l’investissement ? Environ 500 millions de dollars ont été mis sur la table.

Le PDG de Hard Rock, Jim Allen, a déclaré qu’il attendait des résultats prometteurs de la part d’Atlantic City. Il n’a pas caché sa déception en affirmant être dommage qu’aucun changement positif ne pointe à l’horizon. Le responsable estime qu’autant d’efforts méritent de bons retours et non une telle désillusion. En effet, l’installation du casino a apporté des avantages indéniables notamment la création de 3 000 emplois. Par ailleurs, Hard Rock a également gagné son procès devant la justice concernant le fait ne pas verser les 4,8 millions de dollars de taxes non payées. Il va sans dire que la chance était rendez-vous. Cependant, la chance n’était pas toujours au rendez-vous. Malgré l’absence de concurrents directs, le casino n’arrive guère à cumuler une rentabilité suffisante compte tenu de la somme investie dans cette affaire. À noter que la ville a subi une baisse des revenus entre 2007 et 2015. Ensuite, la situation s’est nettement améliorée avec la hausse des revenus. Pourtant, cela ne se reflète nullement sur les comptes du Hard Rock. Alors, une question se pose, est-ce que cette régression vient d’un problème de gestion de la part de la firme ou à la politique de la ville en question ? Toujours est-il que le complexe du groupe dévoile des chiffres peu satisfaisants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here