Après les attentats de Paris la sécurité est renforcée au casino d’Enghien

0
141
Casino Enghien-les-Bains
Le casino d'Enghien-les-Bains

La sécurité devient le centre de tous les intérêts actuellement en France et notamment à Paris et dans ses périphéries. Avec ces attentats, tous les établissements sont désormais vigilants. C’est le cas en outre dans les casinos notamment dans ceux du groupe Barrière et plus précisément dans le casino d’Enghien-les-Bains.

La sécurité : une priorité pour Enghien

Les attentats de Paris ont été une catastrophe pour le pays et aujourd’hui la tension due à la peur est encore palpable. Au casino d’Enghien, la direction du groupe Barrière a ordonné le renforcement de la sécurité. Ainsi l’entrée a été sécurisée par deux policiers municipaux et un chien de défense. Une autre mesure a aussi été prise qui est la fouille des sacs.

Cependant, le contrôle est confronté à un obstacle. Certains clients refusent de se faire fouiller par le personnel. Un salarié souligne en outre que cette mesure est insuffisante, car cela dépend du bon vouloir des clients. Ils sont actuellement 700 à travailler dans le casino Barrière d’Enghien, mais malgré cela le travail est énorme, car l’affluence est importante notamment les week-ends.

Une sécurisation qui n’est pas de tout repos

Ces nouvelles mesures ont augmenté le travail des salariés. Il faut noter que le casino accueille un millier de clients les week-ends et l’établissement est en tête de liste dans le classement des casinos. On imagine ainsi le travail qui attendait la sécurité avec tout ce monde. Le personnel a ainsi demandé la fourniture de détecteurs de métaux et un portique pour faciliter la fouille, car les clients ne sont pas toujours coopérants.

Les syndicats ont aussi demandé au préfet d’augmenter la sécurité. Leur souhait serait que le ministère de l’Intérieur mette en place un système d’alerte lorsque des joueurs ayant subi un contrôle d’identité font l’objet d’une fiche S. le maire n’a pas également manqué de faire des remarques en ce qui concerne cette question de sécurité.

Il a affirmé son indignation envers le préfet, à qui il a demandé le renfort des forces de l’ordre pour sécuriser les lieux en plus de la synagogue. Pour pallier cette absence, il a ainsi décidé de mettre deux policiers municipaux à l’entrée du casino, en plus d’un chien de défense et son maître. Le directeur de l’établissement a également fait sa part des choses. La sécurité a été renforcée au sein du casino. Toutefois, il souligne que le personnel ne serait en sécurité sans les forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here