Addiction aux jeux d’argent, prudence !

0
546
Addiction

Pour certaines personnes, les jeux d’argent et de hasard peuvent devenir une véritable drogue. L’hôpital de Villejuif est entrain de travailler sur ce sujet. Un service a même été créé pour étudier et trouver des solutions douces pour certains joueurs. Dans cet hôpital, nous pouvons retrouver une prise en charge des participants « drogués » aux jeux d’argent.

D’après les paroles des docteurs acteurs du service d’addictologie, cette maladie est au même niveau que les patients atteint d’alcoolisme, dépendant aux drogues ou encore au tabac.

Dans le cadre des jeux d’argent, un grand nombre de joueurs font la même erreur : Il souhaite regagner l’argent qu’ils sont perdus un peu plus tôt. C’est à partir de ce moment que l’addiction apparait. Nous avons tous déjà eu cette sensation après une perte d’argent. Que ce soit à un jeu de grattage, au poker ou encore au casino.

Malheureusement pour les joueurs, tous ces jeux sont basés sur le hasard. Ils ne peuvent pas contrôler une perte ou un gain à un jeu. C’est un point important pour un début de guérisson. Il est important de savoir que les numéros fétiches, tels que les dates d’anniversaires ou le nombre d’années de mariage, n’améliorent en rien la chance de remporter le gros lot.

Les médecins de ce service ont nommé cette pathologie : l’illusion de contrôle. Le service d’addiction de l’hôpital de Villejuif met l’accent sur ce phénomène. Le patient doit prendre conscience que le hasard prend toujours le contrôle de la situation, en aucun cas le joueur.

Il est primordial d’avoir une aide extérieur à la situation. Ce n’est pas le croupier du casino qui va vous faire la morale sur le nombre de coup joué. Les médecins sont là pour empécher l’addiction de se développer.

Notre cerveau créé plusieurs émotions différentes lorsque, par exemple, la roulette est entrain de tourner et que vous attendez impatient que votre numéro fétiche tombe. Le cerveau lui même va envoyer des mauvais messages.

Une stratégie doit être mise en place lorsqu’une addiction apparait. Les différents docteurs spécialisés dans le domaine sont là pour vous les expliquer. Un exemple tout simple mais qui peut porter ses fruits : Au lieu d’aligner 1000€ sur une table de poker tous les jours, dirigez-vous vers des tables gratuites, sans enjeu !

Le portefeuille est toujours un sujet délicat pour un joueur ayant des problèmes d’addictions. Certains patients ont des dettes jusqu’à la fin de leurs vies. C’est un simple soucis de comportement face à l’excitation des jeux d’argent.

Des thérapies ont vues le jour pour contrer toutes ces mauvaises idées sur les jeux d’argent. Il est primordial de prendre le contrôle de son esprit et d’arrêter à temps la chute. Un grand nombre de médecins peuvent préconiser la prise de Naltrexone, si le patient est vraiment dans un état critique par rapport aux jeux d’argent.

Il existe un site internet spécialisé dans les addictions aux jeux. Il est toujours intéressant de le connaître : www.joueurs-info-service.fr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here