À Charlevoix, le fraudeur international utilisait un logiciel

0
33
Le casino de Charlevoix
Le magnifique casino de Charlevoix

L’escroquerie dont a été victime le casino de Charlevoix continue d’attirer l’attention. Pour rappel l’arrestation du présumé fraudeur date de la fin du mois de juillet. Selon les enquêtes celui-ci se serait servi d’un logiciel pour pouvoir empocher la cagnotte. Ce jeune homme serait en effet un as de l’informatique et il utilisait ses connaissances pour gagner de l’argent dans les casinos. Ce dernier aurait demandé devant la Cour Supérieure une liberté provisoire devant le juge.

Il demande sa remise en liberté

Encore une fois, l’escroquerie au casino de Charlevoix refait surface. Pour rappel le fraudeur a été arrêté au casino à la fin du mois de juillet. Pour parvenir à ses fins, il se serait servi d’un logiciel pour gagner. Le jeune homme est un Australien qui s’appelle Yujin Wu, âgé seulement de 22 ans. Il est passé devant juge de la Cour Supérieure pour demander sa liberté. D’après les précisions apportées par le procureur aux poursuites criminelles et pénales, il gagne sa vie avec le poker et les jeux.

Outre cela, il est également un grand spécialiste de l’informatique. Pour pouvoir obtenir cette liberté, le père de l’accusé a fait le déplacement depuis l’Australie. Le but est de garantir la liberté de Yujin Wu. Il a affirmé devant le tribunal que son fils a déjà réalisé plusieurs stages par le passé. Il est notamment allé chez Palo Alto en Californie, chez Microsoft et Google.

Un logiciel qui lui fait gagner gros

Il faut dire que grâce à son stratagème, le jeune homme a pu encaisser des sommes d’argent assez importantes. Pour tricher, il se servait d’un ordinateur, d’une oreillette et de deux téléphones cellulaires. En plus de cela, il se servait d’un logiciel qui ressemble à un métronome. Celui-ci était utilisé pour limiter la plage afin de connaître le point où la boule tombait. Le logiciel lui permettait d’obtenir le pourcentage qu’il avait pour empocher le gain. Avec tous ces dispositifs, Wu a ainsi gagné 34 000 $ au casino de Charlevoix.

Il n’a pas attendu longtemps pour encaisser un autre gain, car une semaine plus tard, il a empoché 21 700 $. Une fois arrêtée, une perquisition a été réalisée dans la chambre d’hôtel où il a séjourné. Les autorités ont ainsi saisi 53 000 $ CA et une enveloppe avec 8 500 £. D’autres monnaies étrangères ont été aussi retrouvées sur place à savoir des euros et de l’argent turc. L’avocat chargé de représenter Yujin Wu a affirmé que lors du procès qui se tiendra en octobre, il compte démontrer que le métronome n’est pas une pratique interdite dans les autres casinos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here