À 15 ans il remporte 200 000 euros dans une loterie espagnole

0
25
Loterie

À 15 ans seulement, Cosmin Rotariu est l’heureux gagnant de la magnifique somme de 200 000 € à la loterie espagnole El Nino. Cet évènement fait parler beaucoup de médias et de promoteurs de casino, en raison de l’âge de cet heureux gagnant.

Un joueur mineur et habitué des loteries

Il y a maintenant quelques d’heures que le jeune garçon Cosmin Rotarius a été reconnu comme le gagnant de la somme de 200 000 € dans une loterie espagnole du nom de « EL Nino », bien qu’il soit trop jeune pour jouer. Il a exactement 15 ans.

La loterie en Espagne est aussi encadrée par quelques règles. L’organisation chargée de la régulation de la loterie et des paris sportifs a émis des restrictions en termes d’âge pour les joueurs. En substance, il s’agit de la limitation de l’âge minimum des joueurs à 18 ans, âge de la majorité dans le pays. Voilà pourquoi l’annonce de la victoire du petit garçon fait autant de bruits.

Il faut dire que le jeune Cosmin Rotariu est un Barcelonais d’origine roumaine. Il affirme qu’il a pu acheter ce ticket à l’aide des 20 € qu’il avait gagné précédemment dans une autre loterie (du nom d’El Gordo), quelques jours avant le 25 décembre 2018. Il n’était donc pas à son premier jeu. Ce qui, à son âge, n’est pas légal.

Une joie peu partagée

Loin de s’arrêter à la simple joie de l’heureux évènement, le jeune de 15 ans a versé de l’huile sur le feu via Internet. Il n’a pas hésité à faire des photos de lui, et en a profité pour les publier dans les réseaux sociaux. Dans l’une d’elles, on pouvait voir le garçon sourire, avec le billet de loto gagnant entre les lèvres.

Cette image a créé l’émoi auprès des acteurs du domaine. L’association CEJUEGO composée de plusieurs responsables de casino de la ville a dénoncé le caractère publicitaire de ses photos qu’elle trouve immorales.

Cela n’a pas échappé à la presse, et l’ado âgé de 15 ans a fait la une de journaux espagnols. En effet, une partie de la population dénonce le fait qu’un individu aussi jeune ait pu jouer à un jeu de hasard, contrairement à la législation en vigueur. Ceux qui pensent cela dénoncent aussi la tendance des opérateurs privés à vouloir attirer le public mineur vers la pratique des jeux de hasard. Ce qui est à l’opposé des valeurs partagées dans la société espagnole large.

Le jeune Cosmin Rotarius, lui aura besoin d’un majeur de sa famille pour retirer son gain. Il prévoit de s’acheter un nouveau téléphone, et envisage de s’offrir un habitat. Aussi, il pense à soutenir financièrement sa famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here