2014, l’année de la baisse pour le casino d’Enghien-les-Bains

0
158
Casino Enghien-les-Bains
Le casino d'Enghien-les-Bains

Le casino d’Enghien-les-Bains enregistre une baisse de son chiffre d’affaires pour l’année 2014. Il y a de nombreuses raisons à ce recul pour ne citer que la crise qui a d’ailleurs fragilisé la situation financière de tous les casinos de France ces dernières années.

Premier établissement de jeux en France en termes de chiffre d’affaires, le seul casino français à l’accès payant constate une nouvelle baisse d’activité qu’elle entend bien combler en continuant à innover et en mettant en place une stratégie marketing efficace pour augmenter le nombre de ses visiteurs.

Pour l’année d’exercice 2014, le casino d’Enghien-les-Bains comptabilise un recul du chiffre de son chiffre d’affaires de 4 % par rapport à l’exercice précédent. Le produit brut des jeux s’élève donc à 147,5 millions d’euros alors qu’en 2013, il était de 154 millions d’euros. La baisse est plus importante pour les tables de jeu. En effet, les jeux de roulette et les tables de Black Jack enregistrent une baisse de produit brut de 5,2 %.

Le produit brut des machines à sous recule quant à lui de 3,9 %. La baisse du pouvoir d’achat a entrainé une baisse des fréquentations. Le nombre de joueurs présents lors des soirées football de la Coupe du monde a beaucoup reculé. La fermeture de la gare SNCF d’Enghien les week-ends d’avril et de mai et la semaine de grève des trains et taxis en juin 2014 ont également contribué à ce mauvais résultat. Le complexe de jeux, malgré cette baisse, s’en sort plutôt bien comparé aux autres casinos français.

Avant la crise, le casino d’Enghien-les-Bains, l’un des établissements de jeux leaders en France, a atteint un chiffre record de 166 millions d’euros. La crise a ralenti la croissance et les activités du casino. A cette crise s’ajoute l’interdiction de fumer entrée en vigueur le premier janvier 2008. Le bilan de cette année 2008 a été catastrophique puisque l’établissement a enregistré une baisse d’activité importante qui a atteint les 17 millions d’euros. Cette baisse de 22 % a été un réel coup dur pour le casino qui a toujours enregistré un résultat très encourageant depuis l’installation des machines à sous en 2002.

Des actions pour renverser la tendance

Pour contrecarrer les effets de la crise, le casino d’Enghien-les-Bains ne cesse d’innover. La grande nouveauté dans la salle des jeux de table de l’établissement est le jeu de dés « Sic Bo ». Ce dernier est l’un des jeux préférés des joueurs asiatiques. Le casino espère donc les gâter avec cette nouvelle installation. Le complexe de jeux veut également miser sur la roulette électronique à lanceur automatique pour augmenter son chiffre d’affaires. Le parc des machines à sous a également accueilli des bandits manchots en 3D. Ce parc compte actuellement 500 machines à sous.

Il faut également souligner les efforts entrepris en termes de marketing. Des offres attrayantes ont été faites pour augmenter le nombre de visiteurs. La politique s’est avérée payante puisqu’en 2014, l’établissement a enregistré 660 000 visiteurs, soit une hausse de 2,5 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here